Le château Saint-Hugues


  Inscrit à l'inventaire supplémentaire des monuments historiques en 1971

   Édifié dès le 10 ème siècle au sommet d'une colline de 400 mètres d'altitude, le château abrite les seigneurs de Semur dont est issu Hugues de Semur, grand abbé de Cluny fondateur de la 3 ème église abbatiale de Cluny. Entre les 11 et 13 ème siècles, les alliances avec les puissantes familles Bourguignonnes et les couronnes de France et d’Espagne hissent la famille  parmi les plus influentes de Bourgogne.

  Le château se compose d’un imposant donjon quadrangulaire (10-11 ème siècles), plus ancienne tour bourguignonne (22 mètres de haut), de deux tours rondes de défense, avec entre elles, primitivement, l’entrée à pont-levis et herse. 

  Au 18 ème siècle, un édifice au devant du château s’érige pour abriter la maison du geôlier et d’autres cellules que celles aménagées dans les deux tours rondes au 16 ème siècle, après les guerres de religion.

 

 

  L'ensemble est aménagé à la visite : salle consacrée aux sires avec arbre généalogique mural, salles de gardes des tours rondes avec graffitis et gravures des prisonniers, donjon, point de vue sur le Brionnais, exposition d'affiches sur la Révolution française.


Plan

Document du CEP, Centre international d'Etudes des Patrimoines du Charolais-Brionnais,

 Le Montsac, 71110 St-Christophe-en-Brionnais. Tout droit de production réservé.

1) Le donjon, de plan quadrangulaire, aux murs épais de 2 mètres à la base et haut de 22 mètres. 

Le monument a conservé de nombreuses caractéristiques architecturales de ce type de donjon roman 

des 10 et 11ème siècles, dont il reste peu de vestiges en Bourgogne.

2) Les deux tours flanquant l'entrée à pont-levis et herse.

3) Cours de promenade des prisonniers (18ème siècle).

4) Bâtiment édifié au 18 ème siècle, pour abriter des cellules et la maison du geôlier.

5) Partie non primitive de l'enceinte du donjon.

6) Partie primitive de l’enceinte.

7) Emplacement d’une ancienne tour carrée flanquée à l’enceinte du donjon.